Faire appel à l’imagination des citoyens

Rob Hopkins poursuit la publication des entrevues qu’il réalise dans le cadre de la préparation d’un livre sur le pouvoir de l’imagination.

Je trouve que la rencontre de Michele d’Alena, directeur de l’Office de l’imagination citoyenne (ma traduction) de la ville de Bologne est particulièrement inspirante:

«[We’re in] the distrust era.  The people don’t trust us.  So through this new way to live public policy, the Bologna municipality has begun to design different instruments.  One of the most famous is the ‘regulation on public collaboration between citizens and the city. (…)

We want to use a different way to understand the smart city.  We are speaking instead about ‘collaborative city’.  We want to change the way of doing public policy. (…)

[The] Civic Imagination Office [activate] participation and co-production paths [with] a team to link resources and decisions with the capacity and energy and ideas of the communities, enterprises and people.»

Je trouve que c’est beaucoup plus invitant de faire appel à l’imagination des citoyen.ne.s que de simplement les convier à des processus de consultation — qui consiste trop souvent à solliciter leur avis sur des projets déjà définis plutôt que de les convier à participer à leur définition.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.